Nous le savons tous, les océans se meurent, ne pouvant plus absorber les tonnes de déchets produit par l’humanité. Un exemple criant s’est encore déroulé sous nos yeux dimanche soir. Un gang de requins s’est vu étouffé par un banc de sac à poubelles…

Victoire! Pour le premier match de la saison, Courtételle l’a emporté contre le HC Tramelan 7-2(2-1, 1-0, 4-1).

hcc_hct_2016

L’équipe bénéficiait, il est vrai d’un renfort de luxe, en la personne de Crabounet (il va tellement vite qu’il est flou sur la photo), mais avait d’un autre côté à déplorer des absences de marques, tel le hobbyeur national et petit_corps_malade_sans_sa_barbe.

C’est d’ailleurs le grand rouquin qui ouvrait les hostilités très rapidement par un tir court et tendu après une petite valse dans le camp adverse. La défense tramelote a rapidement été mise au courant, il ne faudrait pas laisser le moindre espace au convalescent. Un autre poulain trouvé dans l’écurie à l’est de notre beau village  cet été faisait lui aussi parler la poudre et  le score était de 2-0 après 7 minutes. D’aucun voyait déjà poindre une belle saison, tant la domination locale semblait évidente. Malgré un soubresaut sudiste avant le premier thé, La frousse semblait inébranlable dans sa cage, et les guégelles sortait avec un avantage numérique faible, mais un ascendant psychologique certain.

Le 2ème tiers voyait les forces en présence s’équilibrer et le jeu devenir brouillon. Pas aidé non plus par les nombreux engagements aléatoires, à l’image de l’arbitrage. Mais enfin, la partie restait bon enfant, et comme l’irlandais en rajoutait un malgré les vociférations du coach adverse, tout allait bien.

Décidément, le calcito de l’intersaison a été particulièrement profitable, puisque un duo de nouveaux venus s’associait pour inscrire le 4-1, très beau but du frangin au Nobel, sur un assist parfait de la plus belle barbe de la ligue. ça va vite, c’est précis et ça fait plaisir à voir. Devant ce déballage des nouveaux, les vieux croutons se rebellent, Camembert décide de planter lui aussi, et après le hat trick de vous savez qui,  le vieux centre sans marche arrière relégué à flanc de glace loge ma foi joliment sa galette sur reprise directe. 7-2, score final et de belles promesses pour la suite de ce championnat.