Skip to main content

Les braies des Franches-Montagnes, HC LEM – HCC2 4-14

La joyeuse bande vadaise, l’estomac encore lourd du dimanche soir précédent, s’est déplacée en Franches Montagnes vendredi pour défier l’équipe réserviste des Enfers – Montfaucon.

Elle avait laissé son grand escogriffe à la panosse au repos pour l’occasion, puisque celui-ci aspirait à un peu de calme en disputant un polo à dos de poney (?). Enfin, chacun son truc, on a trouvé un second et charmant rempart. De derrière, on ne voyait même pas trop de différence.

Un second renfort inconnu, un certain Breizicofix , le cousin d’Astérix, s’est ramené en costume traditionnel dans le vestiaire.

On était alors fin prêt à en découdre.

Nos adversaires étaient nombreux, mais pas très organisé, Le fameux jeu Guéguellois a pu se développer en toute sérénité. Avec sa nouvelle technique de 3 centres (faut pas fatiguer ses altesses) sur 2 lignes, la défense taignonne n’y comprenait plus rien.

Pour bien commencer, notre chocolatier tête de moineur ajustait un trou de souris, puis ce vieux briscard de Puch en a envoyé dans tous les sens. Un de ces buts a même touchés 3 fois la transversale et 2 fois le montant avant de rentrer. Plus tard,Ragusa a encore régalé son monde en célébrant un but par  un superman dont il a le secret. Presque tout le monde a pu profiter, sauf le Gaulois qui peine à débloquer le compteur.

Avec un tel festival, on ne peut se plaindre de l’attaque, qui  a été bonne, puis un peu suffisante. Tout le monde a été à niveau, même si 2mon ne tenait pas debout, sûrement à cause de ces satanées cloches au chocolat. Un manigance du boucher pour le destituer?

La défense a pu se reposer, et même se montrer offensive. Le petit viking de Châticourtételle a même marqué au moins un joli but, sous les yeux de sa tendre dulcinée. Le vieux rubis qui revenait de convalescence, était un peu à court de souffle, ce qui nous a offert un peu de calme, et  notre dernier rempart a tenu bon, avec un style et une sûreté digne d’éloge. Les quelques buts encaissés l’ont été sur des situations de jeu particulière, en transition offendéfensive, où la défense était au choux.

A la toute fin, le défenseur wolfet a même débordé le gardien et s’est contenté d’une pirouette Bielmann au lieu de marquer. On en avait assez mis.

Après une petite pause au stamm habituel de là haut, moults tripailles et pichets, tout le monde est redescendu satisfaits.

Dimanche prochain, autre chanson, verrons nous la Bergeronnette?

HCC – HC FM III 4-3

Quel match à suspense que celui qui vient de se dérouler ce soir à la patinoire régionale de Delémont. Courtételle recevait la seconde réserve du HC Franches-Montagne.

Il aurait fallu arriver tôt en début de match pour voir le premier quart d’heure des locaux, qui devait être flamboyant, puisque les 3 buts inscrits s’avérèrent décisifs. Mais n’allons pas trop vite en besogne.

Courtételle, renforcés par les joueurs émérites de la réserve « el cigarillo »  et le toujours fringuant Teuf, avaient opté pour la jeunesse en plaçant dans les buts le jeune petitpiaf, et pouvaient donc profiter de l’habituel rempart Jojo dans son attaque, où celui-ci se révéla très convainquant.

Après 10’22, les vadais menaient 3-0, par Teuf, Pives et Peanuts. Sans doute trop confiant, ils baissèrent dangereusement la garde, ce qui permit aux taignons de revenir au score avant la première pause. Il n’empêche, on sait de source sûre que le headcoach se serait exclamé à la  buvette « Depuis que je les dresse, j’ai jamais eu une équipe comme ça! ». La satisfaction semblait de mise.

Dans le deuxième tiers, après une entame correcte, les locaux se montraient de plus en plus brouillon, tirant régulièrement hors cadre, ce qui permettait aux gars de Saigne de développer des actions de plus en plus dangereuses. Même si le capitaine parvenait, à tromper le gardien adverse à la mi-match. Franches-Montagnes répliquait rapidement. Même avec un léger mieux avant la seconde pause, le score de 4-2 ne mettait pas Courtételle à l’abri.

Le dernier tiers confirmait le retour en force des taignons, et le but tombait après 5’19. A 4-3 et 15 minutes à jouer, la partie fut extrêment tendue jusqu’à la fin. Le jeune gardien vadais sortait quelques arrêts décisifs, et Courtételle parvenait à l’emporter.

Calendrier 2018-2019

La saison a repris, et notre équipe phare, qui milite en 3ème ligue, mérite votre soutien. La seconde équipe ne milite pas, mais elle organise également quelques matches. Retrouver leurs programmes sur le calendrier ici à droite, sur grand écran,

ou dans le menu HCC, 2018-2019

Le boucher du …. ra gusa (HCC2-Celtics 13-5)

Reprise hier soir pour ceux de la 2 qui avaient manqué le premier match. Et pas pour ceux qui ont aussi manqué le deuxième, malgré un casque tout neuf acheté le week end avant, me privant injustement d’un couvre chef dont j’avais besoin et …. bon, ok.

 

 

Un match de qualité dimanche soir avec quelques renforts comme Wurlitzer junior, un germano italien, une momie, un solide qui traîne en haut de la sorne normalement et un Hé, man, ça fait plaisir de te voir. L’ homme fort, rugueux, le Tiger Woods de la Busch, qui sait tenir en laisse ces loups du sud, il est pas venu. Il a une microfissure à un ongle, on devra sûrement lui changer le sabot.

En vrac, on a aussi vu:

  • Un moustachu avec un ratio vitesse de patinage/but marqué proche de l’infini.
  • Un babyliss, avec le même ratio.
  • Bob Magraine, qui s’est tout arraché la tonsure.
  • Un arbitre bien sympa, mais bon, faudra déboucher le syphon de la douche maintenant.
  • Une Maseratti qu’a ramené tout le public.
  • Un peu trop de vitesse en attaque, il faudra corriger ça. Ya que l’aile gauche de la première ligne qui sait temporiser.
  • Dawid boowie, qui a fait quelques passages rapides.
  • Un pourcentage d’engagement gagné de … non, ça, ça n’intéresse personne.

Pour les stats, les buteurs du soir sont:

  • triple  hat-trick de Boguey, Long-cou, Fils de.
  • 1 goal de Ex-p (un exploit personnel), Flock (un malentendu), J. Hey, man (une chute), et Agecanonix (un cadeau)
  • Une pénalité bien bien sous-estimée pour Vallon. Je me demande si il faudra pas inviter un arbitre pro, la prochaine fois.
  • Un capitaine qui pète les plombs.
  • Une étoile: pour toi, bête à corne de Châtillon, pour ton jeu de jambe très personnel, qui a surpris notre Mr. Proper de la panosse.
  • 5 partantes

J’espère que la prochaine fois, les SEOD joueront, avec eux on peut parler de sport.